[Avis Lecture] Germinal – Emile Zola

Fasquelle Editions

Classique

Ma note : 17/20

Germinal, Zola (Fasquelle) Avis Lecture La Dusty Library (blog littéraire)
Crédit photo : @camdustylibrary

Au début de l’été, la booktubeuse Lemon June a lancé le hashtag #challengezozo pour proposer une lecture commune de L’Assomoir de Zola.
Pour ma part, comme j’avais déjà lu L’Assommoir et que j’avais très envie de lire un Zola (parce que j’adore cet auteur et que je compte lire toute la saga des Rougon-Macquart), je vous ai demandé sur Instagram qui de La Fortune des Rougon ou de Germinal sortirait de ma PAL.

Germinal a gagné haut la main ! Je me suis donc lancée, doucement mais surement dans la lecture de ce roman sombre et poignant.

Germinal, c’est l’histoire d’Etienne, le fil de Gervaise dans L’Assommoir. On le retrouve au début du roman en train de vagabonder sur les routes pour trouver du travail.
Il va arriver à Montsou, une petite ville minière où il va se faire embaucher à la mine pour extraire du charbon. Le jeune homme va faire la rencontre d’une famille de mineurs qui va l’héberger.

Le père Maheu, sa femme et leurs 7 enfants ainsi que le grand-père vivent entassés dans une petite maison que la Compagnie des Mines leur loue. Etienne va apprendre à vivre parmi eux. Ou plutôt à survivre car tout le monde au coron (quartier ouvrier) a bien du mal à joindre les deux bouts. Tous les mineurs vivent dans la misère et se font exploiter par les bourgeois de la Compagnie.

Etienne, bercé par des lectures socialistes, rêve d’un monde meilleur. Plus égalitaire.
Petit à petit, il va insuffler un vent de revendications chez les mineurs et les pousser à entamer une grève générale qui va s’avérer meurtrière.

J’ai adoré ce livre. L’ambiance est lourde, étouffante. On descend nous aussi au fond des mines, dans la chaleur suffocante et la noirceur des jours sans soleil. On a nous aussi le ventre qui cri famine et on a la rage de tenir bon pour la cause.

Je me suis attachée à la famille des Maheu et à Etienne. J’ai souffert avec eux.
Je ne vous cache pas que ça a été une lecture difficile. Non pas à cause de l’écriture, qui est juste sublime comme d’habitude avec Zola. Mais à cause de l’ambiance très pesante, de la souffrance des personnages.

J’ai refermé le livre avec le sentiment d’avoir vécu quelque chose de fort.

Je vous recommande mille fois de lire Germinal qui est vraiment un livre intense. Mais attention, il est beaucoup plus sombre que les autres œuvres de Zola que j’ai pu lire jusqu’à présent.


Titre : Germinal
Auteur : Emile Zola
Edition : Pocket
Nombre de pages : 654
Prix : 3,50 €
L'acheter en ligne

A lire aussi :

Publicité

5 commentaires sur “[Avis Lecture] Germinal – Emile Zola

  1. Un livre incontournable. En revanche, je ne suis pas certaine d’avoir envie de le relire. Il fait pourtant partie de ma liste de livres à lire absolument. Mais ma lecture est trop ancienne pour que je rédige une critique pertinente. Je vais donc faire un lien vers votre chronique. Je vous dirai quand cette page sur laquelle je travaille actuellement sera en ligne. Je ne demande pas de lien en retour.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s