[Avis Lecture] L’Égarée – Donato Carrisi

Calmann-Levy Noir

Thriller

Ma note : 17/20

Ah la la, Donato Carrisi est un maître du roman noir contemporain. Quel génie ! 4e roman que je lis de cet auteur et je n’ai jamais été déçue. L’Égarée est le 3e tome de la trilogie (saga ?) du Chuchoteur. J’avais adoré Le Chuchoteur (comme beaucoup de monde car il reste un best-seller), j‘avais également beaucoup aimé le deuxième tome, L’Écorchée, autour de la thématique du sommeil. Et là, ce troisième volet était de haut niveau.

Crédit photo : @camladustylibrary

Petit aparté pour ceux et celles qui se poseraient la question : personnellement, je pense que les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Même si l’évolution du personnage récurrent, l’enquêtrice Mila Vasquez, reste le fil rouge des 3 tomes, je pense qu’un lecteur qui n’aurait pas lu Le Chuchoteur ni L’Écorchée, pourra quand même apprécier L’Égarée. Il lui manquera peut-être quelques références mais rien qui n’entravent pas vraiment la compréhension du roman.


Le pitch


Un matin, Samantha, 13 ans, se rend seule au collège. Elle s’arrête pour regarder son reflet dans le rétroviseur d’une voiture garée sur le bas-côté. Ce qu’elle n’a pas vu, c’est qu’un homme déguisé en lapin géant l’observe assit sur la banquette arrière. Ce jour-là, la jeune Samantha disparaîtra

15 années se sont écoulées. Alors que plus personne ne la recherche, Samantha réapparaît dans les marécages, nues, égratignée, une jambe cassée. Que s’est-il passé durant toutes ces années ? Elle raconte : un labyrinthe, froid, vide, sans fenêtre. Un rubik’s cube à compléter pour avoir droit à des récompenses (nourriture, matelas, couverture...).

Mais qui se cache derrière ce masque de lapin aux yeux en forme de cœur ?


Mon avis


Ce roman était passionnant ! La plume de l’auteur est tellement addictive que tu as envie de dévorer les chapitres sans retenu. Dès le premier chapitre, Donato Carrisi arrive à nous plonger dans la tête d’une préadolescente de 13 ans avec les préoccupations de son âge (le collègue, sa meilleure amie, les garçons…). Quant au personnage de Bunny, le psychopathe qui l’a séquestré, il est drôlement flippant. Il y a tellement de psychologie dans les personnages que créé l’auteur que s’en ait encore plus effrayant.

L’intrigue est très bien ficelée. Rien ne dépasse, tout est magnifiquement orchestré. En prime, la marque de fabrique de Donato : un magnifique twist final que je n’avais pas vu venir. Chapeau l’artiste !

Bref, vous l’aurez compris, j’ai A-DO-RÉ ce livre. Un véritable page-turner comme je les aime. Avec un personnage de méchant très flippant car insaisissable. Un détective privé dont les heures sont comptées. Tous les éléments du genre sont présents sans faire trop clichés. Tout est parfaitement dosé. Voilà, ce que j’appelle un bon thriller !


Titre : L’Égarée
Auteur : Donato Carrisi
Edition : Calmann-Levy
Nombre de pages : 332
Prix : 20,90 €
L'acheter en ligne

A lire aussi :

3 commentaires sur “[Avis Lecture] L’Égarée – Donato Carrisi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s